Le loup rouge est-il en voie de disparition ?

loup rouge

Dans cet article, nous allons parler des loups. Mais pas de n'importe quels loups. Aujourd'hui, nous allons nous concentrer sur les loups rouges ou loups roux (canis rufus en terme scientifique).

Si vous en n'avez jamais entendu parlé, ne vous inquitez pas, c'est quelque peu normal car cet espèce n'est pas très connue et répandue

Découvrons maintenant ensemble sa description physique, son habitat, sa reproduction, son mode de vie et surtout s'il est toujours une espèce menacée ?

 

Description physique

Cette espèce de loup mesure un mètre de long pour un poids de vingt kilos environs, cela varie en fonction de son sexe. Si on le compare à ses cousins, les loups gris, ce canidé a une corpulence plus mince, des oreilles plus grandes et un plus long museau.

L'autre principale différence, c'est la couleur de ce dernier. Comme son nom l'indique, son poil a des teintes qui tournent autour du brun et de l'orange. Cependant, pendant l'été, ce mammifère commence une mue qui lui procure une couleur orangé sur une plus grande partie de son corps.

Le loup rouge a aussi la capacité de pouvoir se dresser sur ces deux pattes en cas de besoin.

 

Localisation

Si vous voulez voir un jour des loups rouges en pleine nature, il va falloir vous dépêcher. Malheureusement, cette espèce est en train de disparaitre

Mais reprenons depuis le dèbut.

Les loups rouges étaient très répandus aux Etats-Unis près de la côte atlantique, vers l'état de l'Ohio, de la Pensilvanie, dans l'ouest du Texas et au sud du Missouri.

Mais ils ont été tués jusqu'au dernier car ils se seraient attaqués aux hommes ainsi qu'aux bétails, sans que l'on ait vraiment de preuves formelles

Quand cette battue sanglante fut terminée, seulement 17 loups rouges furent épargnés et mis en captivité.

Cette mesure de protection fut prise afin de sauvegarder l'espèce.  A l'heure à laquelle sont écrites ces lignes, ces bêtes sauvages ont été réintroduites dans des zones difficiles d'accès pour les humains, de sorte qu'il y est moins de chance que les hostilités reprennent.

Pour exemple, certains loups rouges ont été réinsérés près de marécages, de zones humides et de terrains très montagneux. 

En 2003, au moment de la réinsertion, la population de ces loups était de 100 individus, réparties dans 20 meutes. Aujourd'hui, la population a pratiquement doublé puisqu'elle est passée à 270 individus à l'état sauvage. Mais comme vous vous en doutez, ce n'est pas encore suffisant pour pouvoir dire que le loup roux n'est plus une espèce menacé.

 

loup rouge

 

Alimentation

D'un point de vue régime, nous avons plus affaire à un carnivore même si de temps en temps, ils peuvent se faire plaisir avec des fruits.

Mais pour la plupart des repas, ils préfèreront manger de petits mammifères comme des lapins, des ragondins, des rats musqués ou des ratons laveurs. En cas de faim un peu trop grande, il peut aussi se rabattre sur des charognes.

 

Reproduction des loups rouges

Comme beaucoup de mammifères sauvages, ces animaux ont une période où ils cherchent à se reproduire. Cette saison arrive entre janvier et mars. La femelle met environ 2 mois pour mettre au monde ses petits louveteaux.

Pendant leur développement, la nouvelle famille restera principalement dans une tanière située à l'abri des regards et des prédateurs.

Entre le moment de sa naissance et de son départ vers de nouveaux horizons, un louveteau passera entre 12 et 24 mois dans la tanière familiale.

Une fois dehors, selon les statistiques, il lui restera environ 3 ans pour pouvoir faire sa vie et perptuer l'espèce. L'espérance de vie moyenne d'un loup rouge est en moyenne de 4 à 5 ans à l'état sauvage. Ce temps peut triplé en captivité jusqu'à 14 ans.

Mais ce n'est pas forcément un exploit quand on sait qu'un loup en captivité n'est pas à sa place et peut souffrir de stress anormal. La mise en refuge peut aussi provoquer des changements d'attitude qui peuvent entrainer d'autres soucis de santé.

A lire également : pourquoi les loups gris ont-ils failli disparaître ?

 

loup rouge

 

Mode de vie

Généralement, ces loups vivent de la même manière que les humains, 2 parents et les enfants. Petit détail qui diffère, les canidés sont beaucoup moins sédentaires que nous puisqu'ils se déplacent tous les 7 à 10 jours pour trouver de la nourriture.

Comme dans l'imaginaire collectif, ces animaux vivent principalement pendant les périodes de lever et coucher de soleil. Ils peuvent ainsi profiter des moments de fatigue ou de réveils de leurs proies tout en ayant un minimum de luminosité.

Lorsqu'ils communiquent entre eux, ils le font via le toucher, le comportement, les phéromones et le son avec leurs hurlements ou leurs grognements par exemple. La tonalité de la voix de ces canidés se trouve entre les coyotes et les loups gris.

 

Les prédateurs des loups roux

Une fois adulte, cet animal n'a pas vraiment de prédateur si ce n'est les autres de son espèce ou de sa famille. Il arrive en effet que certains individus aient des pulsions cannibales. Il doit parfois faire attention aux autres canidés comme les loups gris et les coyotes.

Pour ce qui est de leurs petits, ils peuvent se faire manger par des grands rapaces, des lynx ou des alligators.

 

Les loups rouge sont-ils menacés ?

Comme évoqué plutôt dans l'article, ces mammifères ont été pourchassés et abattus pendant très longtemps par les éleveurs, entre autre, car ils s'attaquaient à leurs troupeaux. Même si l'humain peut se montrer vraiment très agressif quand on s'attaque aux siens, ce n'est peut-être pas eux qui vont mettre un terme aux loups rouge.

Le danger d'extermination qui les guette est vraiment bien plus insidieux que ça. Il s'agit de l'hybridation. Nous ne savons toujours pas si le loup rouge est une espèce à part entière ou si c'est le fruit d'une union d'un loup gris et d'un coyote.  A l'heure actuelle, les résultats des recherches seraient plutôt en faveur de l'espèce unique, mais il y a toujours des doutes et des débats à ce sujet.

 

Tentative de sauvetage des loups rouge

loup roux

 

C'est en 1967 que l'info tombe. Le loup rouge est officiellement en danger critique de disparition. Au moment de l'annonce, il ne restait plus que 14 loups rouges seulement. Il fallait intervenir vite, si l'on ne voulait pas voir une autre espèce disparaitre.

C'est alors qu'est venue très naturellement la proposition de les mettre en captivité pour leur laisser le temps et leur permettre de se reproduire en paix. Les autorités compétentes de l'époque acceptèrent et les chasseurs s'équipèrent pour aller prélever les loups rouges dans leur habitat naturel.

Une fois capturés, ils avaient rendez-vous à Washington pour faire des examens médicaux et commencer une nouvelle vie. Cette étape marqua le début d'une longue étape.

- En 1977, des loups rouges sont sélectionnés pour participer à la première réintroduction dans la nature. Une partie d'entre eux auront le privilège de revoir pour la première fois depuis longtemps, les rayons du soleil depuis endroit sauvage.

L'endroit choisi pour l'occasion était une ile au large de la Caroline du Sud. Instinctivement, nous pourrions penser que c'était l'endroit idal, qu'ils allaient pouvoir relancer l'espèce...

Tout semblait être en leur faveur, seulement un an aprs la réintroduction, nous recensions 35 individus au total à état sauvage et en captivité. Tout semblait aller pour le mieux.

Et pourtant... même sans humains pour les traquer, en 1980, soit 4 ans après leur réintroduction, l'espèce est déclarée éteinte sur le plan sauvage. Heureusement, les loups en captivité sont toujours vivants.

Vous aimez les loups et aimeriez tellement tous les sauver ? Pourquoi ne pas commencer par adopter une peluche de loup chez vous ?

 

loup roux

 

- En 1987, le groupe responsable des loups rouges veut refaire une tentative. Après avoir fait toutes les démarches nécessaires, le nouvel endroit est choisi. Si l'ile n'a pas fait l'affaire pour le premier essai, cette fois, les loups iront dans l'Aligator Wildlife Refuge en Caroline du Nord.

Cet endroit semblait être le bon. Un an plus tard, on pouvait voir des louveteaux en plus. La machine semblait être bien partie. Enfin !

Plus tard, dans le milieu des annes 90', on comptait 50 loups rouges dont un peu plus d'un tiers étaient nés dehors, à l'état sauvage ! En voyant le succès de cette opération, d'autres loups qui étaient en captivité ont été relâchés dans la nature.

L'objectif des autorités était d'avoir environ 200 individus en captivité et 300 en liberté. Le but, ici, est de pouvoir avoir assez de loups à l'état sauvage pour que la nature puisse reprendre le relais, mais tout en ayant une réserve, au cas où.

L'intérêt d'en garder autant est d'avoir une certaine qualité de patrimoine génétique. Généralement, la consanguinité ne fait pas des merveilles dans un objectif de survie d'une espèce. Elle n'en fait même jamais, quel que soit le domaine.

 

loup rouge

 

Du coup, est-ce que les loups rouges sont sauvés ? Clairement, non.

Le travail est encore très loin d'être terminé, puisqu'à l'heure actuelle, les loups rouges sont toujours à l'avant-dernière place du tableau de I'Union internationale pour la conservation de la nature.

La dernière place est atteinte lorsque l'espèce est aussi présente que les dodos. En somme, l'espèce est toujours en danger de disparition.

Malheureusement, nous pourrons faire tous les efforts que nous voudrons, nous ne pourrons jamais leur garantir qu'ils perdurent au fils des années. 

 

Nous allons tout de même finir sur une note positive.

Est-ce que les loups rouges vont réussir à s'en sortir et arriver à se passer de l'assistance de l'homme pour survivre ?

Regardons les points positifs.

Actuellement, en 2021, nous menons des travaux dans le but d'augmenter le nombre d'individus. Même si la première tentative a échoué, la seconde et les suivantes semblent bien plus prometteuse. En cas de soucis, et dans le pire des cas, le loup rouge pourra toujours rester en captivité.

Alors, oui, actuellement, ils ne sont présents qu'en petit nombre et sur une seule surface, contrairement à avant. Mais là est son avantage.

L'avantage d'être une espce en sous-effectif est qu'il y a beaucoup plus à manger. En somme, les loups rouges adultes peuvent être plus facilement en forme et en bonne santé pour pouvoir se reproduire et faire perdurer l'espèce.

 

Vous avez apprécié cet article ? Laissez-nous vos impressions en commentaire ! 

Vous voulez en apprendre davantage sur les loups ? Allez faire un tour sur notre blog loup, vous y trouverez tout ce dont vous devez savoir sur le canidé. 

> Retrouver la boutique

Laissez un commentaire